Yan Heng

Jeune artiste chinois de 30 ans, Heng mélange passé et présent en recréant une nouvelle réalité, dérangeante mais dans laquelle on ne peut s’empêcher de plonger. Sa matière première est composée de séries TV des années 60, de voitures officielles de la même époque, de cours académiques avant l’ère de l’internet.  Sur cette réalité qu’il n’a pas connue, Heng va projeter des objets symboles de la société de consommation tels que des lave-vaiselles, des ordinateurs, des claviers calcinés (une façon de montrer que tout s’arrête si la technologie ne suit plus). Heng montre qu’il maîtrise parfaitement bien les techniques de la peinture et fait preuve d’une grande maturité. Son oeuvre est étrange et fascinante et les années à venir nous confirmeront sans doute qu’il restera un artiste important de la génération Y chinoise.
Yan Heng a exposé à la galerie Sato à Paris de septembre à novembre 2012

fermer
Ce contenu est disponible au format HD
non dolor. tempus et, quis, mattis eleifend odio Praesent ut Phasellus lectus